Alors que l'épidémie de coronavirus s'emballe en France, David Pujadas a interrogé le scientifique sur ses déclarations sur le sujet. "Est-ce que vous reconnaissez que vous vous êtes trompé ?", a directement attaqué le journaliste.

Plusieurs fois durant l'été, Didier Raoult avait considéré qu'il était probable que le coronavirus disparaisse, minimisant les risques liés à une deuxième vague. Le directeur général de l'IHU Méditerranée Infection à Marseille s'est défendu de faire des prédictions. "Quand les gens me demandent ce qu'il se passe, je commence toujours par dire que je ne sais pas" , a-t-il martelé.

Le professeur a persisté : il n'a fait aucune erreur dans ses propos liés au coronavirus depuis le début de l'épidémie. "Mes déclarations étaient parfaitement exactes. Tout ce que je vous ai dit, je l’ai écrit, publié, et c’est vrai.", a-t-il encore ajouté, n’hésitant pas à rabrouer son interlocuteur. 

"Vous ne savez pas le dixième de ce que j'ai fait dans cette crise, vous avez tort, vous avez profondément tort", a-t-il notamment lancé à David Pujadas. "Si vous voulez me donner une leçon sur le coronavirus… vous êtes ridicule."

Pessimisme Français

L'échange a ensuite dérivé vers les nouvelles mesures sanitaires qui devraient être annoncées par Emmanuel Macron ce mercredi soir pour endiguer la recrudescence de l'épidémie.

"Moi je ne veux pas faire peur aux gens (…) Je pense que ce pays vit une erreur dramatique, qui est la dramatisation perpétuelle", a dénoncé le professeur Raoult. Qu'est-ce qu'on va suggérer ? Que tout le monde reste enfermé toute sa vie parce qu'il y a un virus ?" 

Face à un David Pujadas insistant sur la forte hausse des contaminations dans l'hexagone, Didier Raoult a retorqué : "Vous êtes tous fous, vous êtes devenus tous cinglés, vous n'avez pas à me dire si je dois être pessimiste ou optimiste", alors qu'un possible reconfinement est évoqué en France. Le scientifique marseillais a été jusqu'à évoquer le fait qu'une fermeture des frontières serait plus efficace qu'un confinement.