C'est la crainte de tous les parents, que leur enfant soit malencontreusement échangé avec un autre nouveau-né à la maternité. C'est ce qui est arrivé à deux familles siciliennes. Le 1er janvier 1998 à Mazara del Vallo, les Caporiccio et les Fedora ont accueilli respectivement une petite fille à quatre heures d'intervalle. Malheureusement, suite à une erreur les deux bébés ont été échangés. Ce n'est que trois ans plus tard, lorsque Marinella Alagna est allée chercher sa fille, Melissa, à la crèche qu'elle constate qu'une autre fillette ressemble bien plus à ses deux autres enfants que Melissa. Prise d'un terrible doute, elle décide de contacter Gisella Fodera, la mère de Caterina, l'enfant.

"Quinze jours plus tard, nous avons fait des tests ADN et j’ai perdu la tête. C’était trop surréaliste, trop impossible", explique-t-elle au Daily Mail. Si les résultats étaient sans appel, décider d'échanger les deux enfants après trois ans de vie ensemble a été très difficile pour les deux mamans. "Je défie quiconque d’élever une fille pendant trois ans et de l’abandonner pour une simple erreur", a expliqué de son côté Gisella Fodera. Dès lors, les deux familles ont décidé d'élever leurs filles ensemble. "Nous sommes un phénomène. Nous avons huit grands-parents, deux pères et deux mères", confie Caterina au quotidien El Correo. Les deux fillettes ont appris la vérité à l'âge de 8 ans. "Aujourd'hui, aucune de nous n'a de souvenir de la vie avant nos trois ans", a poursuivi Melissa.

"Au début, aimer Melissa, ma fille biologique, me donnait l’impression de trahir la fille que j’avais élevée, mais maintenant, Melissa et moi nous sentons vraiment mère et fille", a ajouté Gisella Fodera. "Aujourd’hui, les filles sont plus des jumelles que des sœurs et il y a une sorte d’amour qui lie les deux familles".