Le président Biden, "est d'avis qu'il devrait y avoir une enquête", selon Jen Psaki, porte-parole de la Maison Blanche. Elle a affirmé que l'administration américaine souhaite "jouer un rôle constructif grâce aux ressources fédérales pour aller au fond des choses et éviter que cela se reproduise à l'avenir".

Elle n'a pas précisé les détails sur la manière dont l'enquête devrait être menée.

Cinq jours après l'effondrement d'un immeuble près de Miami, le bilan s'est alourdi, passant de 9 à 11 morts, a annoncé lundi la maire du comté de Miami-Dade, un total de 150 personnes étant toujours manquantes.

"Ces dernières heures, les secouristes ont retrouvé une autre victime. Le nombre confirmé de morts est de 11", a annoncé Daniella Levine Cava, maire du comté de Miami-Dade, lors d'une conférence de presse en début de soirée lundi.

150 personnes sont toujours portées disparues, parmi lesquelles des dizaines de Latino-Américains originaires d'Argentine, de Colombie, du Paraguay, du Chili et de l'Uruguay.

Plus de 50 agents du personnel fédéral sont sur place pour contribuer à l'enquête déjà en court et aux efforts de recherches et secours, dont des experts en génie civil et géotechnologie.