"C'est un nombre ahurissant et bouleversant, cela nous affecte tous très, très profondément", a dit Daniella Levine Cava, la maire du comté de Miami-Dade, où s'est produite la catastrophe le 24 juin.

Sur les 78 victimes, 47 ont été identifiées, et 62 personnes qui auraient pu se trouver dans l'immeuble lorsqu'il s'est écroulé manquent toujours à l'appel, a ajouté la maire.

Après avoir espéré pendant quelques jours que des résidents aient pu survivre dans des poches d'air, les autorités ont dû se résoudre mercredi à mettre fin aux opérations de secours. Les recherches des corps des victimes se poursuivaient vendredi.

Le maire de Surfside, Charles Burkett, a salué les "progrès incroyables" réalisés par les équipes de secouristes qui se relaient 24 heures sur 24 sur le site du sinistre.

Les décombres de ce qui fut un immeuble de 12 étages sur le front de mer, hauts de quatre étages peu après l'effondrement, se trouvent désormais au niveau du sol, a-t-il dit.

"Nous avons localisé les victimes un peu partout dans les décombres", a précisé le chef des pompiers de Miami-Dade, Alan Cominsky.

Les équipes de recherche se sont concentrées sur les zones des escaliers, où des habitants auraient pu être pris au piège en tentant de s'échapper, et des chambres, en se basant sur les plans des appartements, a-t-il expliqué.

L'immeuble Champlain Towers South s'est partiellement écroulé, de façon encore largement inexpliquée, le 24 juin dans la nuit, même si la structure du bâtiment semblait par endroits dégradée.

Le reste du bâtiment, à l'instabilité jugée dangereuse, a fait l'objet d'une démolition contrôlée dimanche soir, ce qui a permis aux équipes de progresser dans des zones de fouilles jusque-là inaccessibles.