L'institut Elabe réalise les sondages Opinion 2022 pour BFMTV, L'Express et SFR. Le dernier en date annonce que la dynamique favorable dont bénéficiait Marine Le Pen (RN) avant le premier tour de l'élection aurait tendance à diminuer. Emmanuel Macron (LREM) creuserait donc l'écart avec son adversaire, en récoltant 53,5% des voix du second tour aux urnes.

Par rapport à la dernière enquête réalisée par le même institut, c'est 1,5% en plus pour le candidat LREM. Marine Le Pen, candidate pour l'extrême droite, est donc donnée perdante avec 46,5% des voix (-1,5%).

Comment l'expliquer ?

Selon Elabe, il y a plusieurs facteurs. D'abord, sa meilleure performance lors du premier tour. Mais aussi, parce qu'il gagne au niveau des reports de voix. Ce sont 35% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui indiquent vouloir voter pour Emmanuel Macron au second tour, contre 27% pour Marine Le Pen. Chez les électeurs de Valérie Pécresse, ils sont 42% à vouloir voter pour Emmanuel Macron, et 29% pour Marine Le Pen, précise BFM sur son site internet.

Le pactole chez Jadot

C'est surtout l'électorat de Jadot qui "booste" ce pronostique en faveur de Macron. 63% d'entre eux déclarent vouloir voter pour lui le 24 avril, contre 18% pour Marine Le Pen.

Les électeurs de Zemmour vont eux en grande partie (76%) déposer un bulletin Le Pen dans l'urne.

Prudence avec les sondages

Les résultats qui sortent des sondages sont serrés. Beaucoup plus serrés qu'il y a cinq ans quand Emmanuel Macron pouvait se targuer de 64% d'intentions de vote.

L'échantillon pour cette étude est de 1627 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, dont 1518 inscrits sur les listes électorales. Interrogation par Internet du 12 au 13 avril 2022.