Le IKEA de Peterborough, en Angleterre, est au coeur d'un scandale. En effet, les employés du centre de distribution se sont rendus compte que des caméras espion étaient installées dans le faux plafond des toilettes pour hommes et pour femmes. Un membre du personnel a découvert le pot aux roses en levant les yeux et en apercevant un étrange point lumineux. Le personnel a donc cherché à en connaitre l'origine et a interpelé les directeurs du centre. Ces derniers ont fini par avouer que des caméras étaient installées depuis 2015. A l'origine, elles avaient pour but de lutter contre la consommation de drogue au sein du personnel.

Au vu de cette découverte, plusieurs employés ont décidé de démissionner. L'une d'entre eux a même décidé de témoigner dans les colonnes du quotidien britannique The Sun. "J’y ai travaillé avec bonheur, mais je suis tellement bouleversée par ce qui s’est passé que je ne peux plus y remettre les pieds. Je me sens vulnérable, je me sens violée", a-t-elle expliqué. Elle a ajouté qu'elle espérait que les responsables seraient poursuivis pour "violation de la vie privée".

Le groupe Ingka, qui possède la plupart des magasins Ikea dans le monde, s’est excusé et a condamné ces pratiques. Les images ont été soumises à des enquêteurs, ces derniers devront déterminer si les caméras étaient utilisées à bon escient.