"Le monde entier est de notre côté aujourd'hui, pas seulement en paroles, mais aussi en actes", a commenté dimanche le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba. Selon le ministre, il s'agit aussi bien d'anciens militaires que de personnes sans expérience de combat. Il n'a pas souhaité préciser la provenance de ces renforts ni le nombre déjà présent sur le territoire ukrainien.

Plus tôt dans la journée, les garde-frontières ukrainiens ont fait savoir sur Facebook que depuis le début de l'invasion russe dans leur pays le 24 février, plus de 143.000 Ukrainiens expatriés étaient revenus dans leur nation d'origine, dont 80% d'hommes.