Monde

Vous étiez nombreux à commenter les images de Notre Dame de Paris en feu ce lundi soir. Beaucoup d’entre vous se demandaient, notamment sur les réseaux sociaux, pourquoi le feu n’a-t-il pu être rapidement maîtrisé. Eric Labourdette, pompier belge et président du SLFP, nous apporte des éléments de réponse.


“Comme la plupart des cathédrales et églises, ce sont des bâtiments anciens conçus avec des bois très secs. Par conséquent, le bois sec brûle très vite. La forme de cette cathédrale a également son influence. Le feu part directement vers le haut, comme une cheminée. Forcément, la vitesse des flammes est accélérée. Dans les églises, le clocher est toujours très sensible aussi. Vous avez une vieille construction, difficile d’accès, avec un feu qui se développe à une vitesse incroyable dans des charpentes toutes de bois et vous comprenez pourquoi cela prend une telle ampleur”.

(...)