Vingt-quatre heures après avoir été mis à l'arrêt à cause des cendres du volcan Cumbre Vieja, l'aéroport de l'île espagnole de La Palma a rouvert dimanche, mais les liaisons restent suspendues par les compagnies dans l'attente d'une amélioration des conditions de vol. "L'aéroport de La Palma", dans l'archipel des Canaries, "est de nouveau opérationnel", a annoncé sur Twitter la société gestionnaire des aéroports espagnols (Aena), en précisant que cette réouverture avait été rendue possible par le travail "de nettoyage des cendres" effectué pendant la nuit.

Les vols peuvent donc reprendre, "avec l'accord préalable" des autorités de contrôle aérien, a ajouté l'Aena, en conseillant néanmoins aux voyageurs de consulter leur compagnie aérienne afin de s'informer sur leur vol avant de se rendre sur place.

Dimanche après-midi, les vols en provenance et à destination de La Palma restaient en effet suspendus, dans l'attente d'une amélioration de la situation.

L'aéroport de La Palma, île de 85.000 habitants, avait été mis à l'arrêt samedi matin en raison de l'accumulation de cendres dégagées par le volcan Cumbre Vieja, dont l'entrée en éruption voilà une semaine a entraîné de nombreuses évacuations.

Cette décision a provoqué de longues files d'attente au port de Santa Cruz de La Palma, les voyageurs cherchant à partir en ferry vers les îles voisines, notamment Tenerife.