Monde Dans le coma depuis le 29 décembre dernier, Michael Schumacher est en phase de réveil depuis une dizaine de jours. Ce lundi, le quotidien Bild a affirmé que le septuple champion du monde ne répondait pas aux stimuli. Qu'est-ce que cela signifie ? Le docteur Patrick Fransen, est neurochirurgien, chef de service neurochirurgie à la clinique du Parc Léopold à Bruxelles. Il a travaillé pendant un an dans le service qui soigne actuellement le pilote allemand. Entretien.

Pourquoi cette phase de réveil est-elle si longue ?

Cela arrive. C'est le signe que les lésions cérébrales sont très importantes. Son cerveau a eu une carence en oxygène et il en en souffre. C'est cela qui est destructeur, qui tue les cellules cérébrales. Il peut y avoir plusieurs raisons à cela. Soit les lésions sont graves et il y a de gros dommages cérébraux. Soit la sédation est longue et on l'enlève très progressivement pour éviter des réactions de sevrage au médicament en question. Ici on est six semaines après le traumatisme, cela commence tout de même à être très préoccupant. Ce sera compliqué de retrouver le Michael Schumacher d'avant l'accident.

Le pilote ne répond pas aux stimuli selon le magazine allemand Bild. Qu'est-ce que cela signifie ?

Quand quelqu'un est plongé longtemps dans le coma, on va toucher le patient, lui parler, voir s'il réagit à la douleur. En fonction des réactions, on peut établir un pronostic. On répète ces stimuli à plusieurs reprises sur plusieurs jours, des semaines parfois, pour voir si cela évolue. Le pronostic vital n'est plus engagé car le temps joue en sa faveur. En revanche, en ce qui concerne le pronostic fonctionnel, le temps est contre lui.

Vous connaissez l'équipe médicale qui traite Michael Schumacher ?

Il est dans un bon service, j'ai travaillé là-bas pendant un an. Les gens du Centre hospitalier universitaire de Grenoble sont très expérimentés. C'est la meilleure équipe en France. Si eux n'arrivent pas à le traiter... Il faut espérer qu'il réagisse mais honnêtement c'est très long.