Le mot-clé #Covid19 et ses variantes "ont été utilisés près de 400 millions de fois à travers le monde" faisant "sans surprise" de la pandémie l'événement le plus marquant de l'année, indique Twitter dans un communiqué.

Le deuxième mot-clé le plus utilisé sur le réseau social dans le monde a été #BlackLivesmatter, issu du mouvement américain du même nom dénonçant les violences policières contre les Afro-américains, y compris en France, où il a été comptabilisé dans 1,5 million de tweets.

A partir de juin dernier, le mouvement a été relancé via les réseaux sociaux aux Etats-Unis puis dans le monde après la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans asphyxié par un policier blanc lors d'une interpellation.

"Les sujets politiques et sociétaux ont aussi eu une résonance importante sur la plateforme", estime Twitter. Le réseau social souligne la forte mobilisation, sans donner de chiffres, autour du mot-clé #UighursLivesMatter "particulièrement relayé" afin de manifester son soutien aux Ouïghours en Chine.

Concernant les tweets les plus partagés, en France, celui intégrant la vidéo du passage à tabac du producteur de musique Michel Zecler par des policiers, posté le 26 novembre par David Perrotin, alors journaliste pour Loopsider, prend la tête du classement des tweets les plus relayés.

Concernant sa méthodologie, le groupe américain indique ne pas prendre en compte "les contenus proposant des récompenses en échange d'abonnements, de retweets ou de likes (j'aime, ndlr)".

Au niveau mondial, le tweet le plus relayé - et aussi le plus liké depuis la création de Twitter- est celui posté depuis le compte de l'acteur américain Chadwick Boseman annonçant son décès des suites d'un cancer.