Pour l'instant, tout n'est cependant qu'hypothèse

PARIS Alors que cela semblait impossible voici quelques semaines, une séparation, voire un divorce du couple Dominique Strauss-Kahn - Anne Sinclair n'est désormais plus exclu. Il faut dire que les révélations en série dans l'affaire du Carlton de Lille n'ont rien fait pour arranger les choses.


Même si le couple a passé quelques jours à Marrakech et que le duo a été apercu en train de déjeuner à la même table d'un restaurant parisien en fin de semaine dernière, l'ancienne animatrice de Sept sur sept a pris un nouveau coup sur la tête en découvrant les nouveaux mensonges de son mari.


Pourtant, Anne Sinclair ne veut pas abandonner maintenant celui que son entourage dit "brisé" et "malade" depuis l'affaire Diallo. "Il y a un lien entre eux qui est difficilement définissable.", raconte une amie proche.


Mais désormais les intimes qui continuent de voir ou de prendre des nouvelles de l'ancien directeur du général du FMI et de son épouse évoquent la possibilité d'une séparation, voire d'un divorce. "En tout cas, ils y pensent, c’est une certitude", confie une de ces personnes.


Car l'aspect financier pourrait finalement prendre le pas sur l'affectif. L'affaire du Carlton de Lille risque de ne pas jouer en faveur de DSK dans le procès au civil que les avocats de Nafissatou Diallo tentent d’organiser aux Etats-Unis. En cas de condamnation, l'addition risque d'être très salée et Anne Sinclair n'a aucune envie de voir sa fortune être engloutie dans la réparation des dommages causés par son cher et tendre. "Si elle doit se résoudre à larguer les amarres pour se protéger, elle le fera sans doute. Mais on n’en est pas encore là", affirme une autre personne proche du couple le plus médiatisé de France.


Selon Le Midi Libre, la journaliste et écrivain aurait déjà demandé à son époux de la rembourser de tous les frais engendrés par l’affaire de la suite 2806 : avocats, personnel de sécurité, logement à 50 000 $ par mois.

© La Dernière Heure 2011