Monde

Une explosion s'est produite dans la nuit de mardi à mercredi à bord d'un sous-marin militaire indien récemment rénové, à quai à Bombay (côte ouest), provoquant un incendie alors que 18 personnes étaient à bord, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'armée. 

"La cause de l'explosion est inconnue", a déclaré le porte-parole Narendra Kumar Vispute, ajoutant que les secours recherchaient les 18 personnes qui se trouvaient à bord de l'INS Shindhu Rakshak, un sous-marin à propulsion diesel-électrique.

La télévision NDTV a diffusé des images floues d'une forte explosion, peu après minuit, avec le ciel embrasé par des flammes au-dessus du chantier naval.

Des plongeurs ont été dépêchés pour rechercher les hommes manquant à l'appel, une fois le feu éteint, a ajouté le porte-parole. "Nous n'avons pas de victimes confirmées pour le moment".

L'INS Sindhurakshak, qui venait juste d'être rénové et modernisé par la Russie, a partiellement coulé et "seule une portion (du bâtiment) reste visible à la surface", selon un communiqué de l'armée.

L'accident survient quelques jours après l'annonce du lancement du premier porte-avions conçu et construit en Inde et le début des essais pour le premier sous-marin nucléaire indien.

New Delhi investit des milliards de dollars dans la modernisation de son équipement militaire, dont une large partie date de l'époque de l'Union soviétique.