Monde

Une énorme explosion s'est produite jeudi dans une usine chimique dans l'est de la Chine, faisant au moins six morts, 30 blessés graves, et ravageant des bâtiments aux alentours, ont indiqué les autorités et les médias d'Etat.

La déflagration s'est produite à 14H48 heure locale (06H48 GMT) dans l'entreprise Tianjiayi Chemical, située dans la ville de Yancheng, dans la province du Jiangsu, a affirmé la municipalité sur le réseau social Weibo.

Des vidéos publiées sur internet par plusieurs médias chinois montrent la formation d'une énorme boule de feu de plusieurs dizaines de mètres de haut, ainsi qu'une épaisse colonne de fumée grise s'échappant d'un site industriel.

La télévision d'Etat CCTV a publié une vidéo montrant les vitres de bâtiments environnants pulvérisées par le souffle de la déflagration, survenue dans cette ville située à environ 260 km au nord de la métropole de Shanghai (est).

Le site était encore en proie à un violent incendie à la nuit tombante, selon des images diffusées par la chaîne publique.

Couverts de sang

Au total, au moins six personnes ont été tuées et 30 grièvement blessées, de nombreuses autres étant plus légèrement touchées, d'après un bilan provisoire annoncé par la municipalité de Yancheng.

"Les opérations de secours se poursuivent (...) La cause de l'accident fait l'objet d'une enquête", a-t-elle indiqué sur Weibo.

La police, les pompiers et du personnel médical ont été dépêchés sur place, tandis que les blessés ont été transportés dans les hôpitaux des environs.

La catastrophe s'est produite suite à un incendie dans une usine d'engrais, selon l'agence officielle Chine nouvelle, qui cite les autorités locales.

Des ouvriers ont été pris au piège lorsque la déflagration a provoqué l'écroulement de bâtiments industriels aux alentours. Certains, couverts de sang, ont été aperçus s'échappant en courant, selon la même source.

Le Centre national chinois de sismologie a par ailleurs enregistré à 14H48 heure locale (06H48 GMT) un tremblement de terre de magnitude 2,2 dans la ville. L'information, reprise par la municipalité sur son compte Weibo, semble être un indicateur de la puissance de la déflagration.

Des précédents

Des explosions accidentelles surviennent régulièrement en Chine, généralement dans le secteur industriel.

En novembre, une fuite de gaz dans une usine chimique avait provoqué une explosion qui a fait 23 morts, à Zhangjiakou (nord), une ville-hôte des JO d'hiver 2022 située à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Pékin.

En juillet, une autre explosion dans une usine chimique a fait 19 morts et 12 blessés dans la province du Sichuan (sud-ouest). L'entreprise avait illégalement engagé des travaux sans passer de tests de sécurité, selon les autorités.

En 2016, une déflagration dans la canalisation d'une centrale électrique avait tué au moins 21 personnes dans le centre du pays.

Mais un des plus graves accidents industriels est celui survenu en 2015 à Tianjin (nord): une gigantesque explosion dans un entrepôt de produits chimiques avait fait au moins 165 morts dans cette grande ville portuaire, à quelque 120 kilomètres de Pékin.

Le site industriel incriminé stockait quelque 700 tonnes de cyanure de sodium hautement toxique, parmi des milliers de tonnes d'autres composants chimiques dangereux.