Monde

Aucune victime belge n'est actuellement à déplorer parmi les personnes qui ont perdu la vie dans les attentats perpétrés dimanche dans des hôtels de luxe et des églises catholiques célébrant Pâques au Sri Lanka, a fait savoir le porte-parole des Affaires étrangères, Matthieu Branders. 

"La plus grande vigilance est de mise", peut-on lire dans les conseils aux voyageurs du site de la diplomatie belge. Le ministère des Affaires étrangères sri lankais n'a en effet fait état d'aucune victime belge parmi les étrangers touchés lors des attentats. L'agence de presse allemande dpa avait annoncé qu'un Belge faisait partie des victimes, faisant référence à des informations relayées par les autorités en charge du tourisme du pays. Le ministère des Affaires étrangères a souligné qu'il ne s'agissait pas d'une source officielle.

"Le ministère des Affaires étrangères du Sri Lanka n'a pas été en mesure de confirmer cette information. Nous tenons la situation à l'oeil jusqu'à ce que l'identité de toutes les victimes étrangères soit connue", a-t-il déclaré. Les Affaires étrangères tentent toujours de joindre tous les ressortissants belges résidant au Sri Lanka.