L'administration Biden a dévoilé une série de mesures destinées à doper la vaccination et à faire face à la propagation du Covid-19 pendant l'hiver, alors qu'un premier cas du nouveau variant Omicron vient d'être détecté dans le pays.

Ainsi, les États américains confrontés à des pénuries de personnel dans les soins de santé pourront faire appel à des équipes spéciales d'experts. Les autorités locales les enverront là où le besoin s'en fait ressentir. Les familles américaines auront aussi la possibilité de se faire vacciner dans une centaine de nouveaux endroits.

Joe Biden demande également aux employeurs de payer leurs salariés lorsqu'ils vont se faire administrer une dose de rappel de vaccin contre le coronavirus. Le président américain veut aussi octroyer un remboursement des tests rapides pour 150 millions d'Américains, via leur assurance. Pour les autres, des tests rapides seront fournis par les centres de santé locaux, ajoute la Maison Blanche.

Les Américains qui souhaitent se dépister chez eux rencontrent souvent des difficultés. Les tests rapides sont souvent difficiles à obtenir, selon les médias américains, et bien plus chers que dans certains pays européens. Des spécialistes plaident pour que ces dépistages soient rendus plus abordables grâce à des subsides, ce qui ferait que les citoyens et citoyennes ne devraient pas faire appel à leur assurance pour obtenir un remboursement.