"Un petit ULM transportant deux personnes et un avion de tourisme de type DR 400 transportant trois personnes se sont télescopés aux alentours de 16H30-17H00, le premier atterrissant sur la clôture d'une maison à Loches, sans faire de victime supplémentaire, le second à plusieurs centaines de mètres dans un secteur non habité", a indiqué à l'AFP Nadia Seghier, secrétaire générale de la préfecture d'Indre-et-Loire.

Selon le procureur de la République de Tours Grégoire Dulin, "deux corps ont été retrouvés dans l'ULM et deux autres dans l'avion". "Une personne qui serait tombée, sans doute de l'avion, n'a pas été retrouvée", a-t-il ajouté, précisant que l'avion s'était écrasé dans un arbre à un endroit difficile d'accès.

La préfecture avait fait état auparavant de cinq morts.

Selon le procureur, l'ULM avait décollé de Châtellerault à 15h15 avec deux passagers à bord, et l'avion Robin DR 400 de Poitiers à 15h00. Leurs occupants profitaient d'un ciel dégagé pour survoler les châteaux de la Loire.

"A cette heure, il y a donc incertitude sur le nombre de victimes, quatre sûres et une cinquième probable", a ajouté Grégoire Dulin. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. Elle a été confiée à la brigade de gendarmerie des transports de Roissy et de Brest, ainsi qu'au groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire.

Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés ainsi qu'une trentaine de gendarmes. Les recherches se poursuivaient toujours dans la soirée.

On ignore encore les raisons de la collision.