Un homme d'une cinquantaine d'années, retranché et "potentiellement en possession d'une arme de poing", séquestre depuis plusieurs heures dimanche soir son ex-compagne à Folschviller en France, près de la frontière allemande. Le Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale (GIGN) a été appelé en renfort, a-t-on appris auprès du parquet.

Cet homme, né en 1963, est retranché "depuis 16 ou 17 heures" dans un logement d'une "zone pavillonnaire" et "revendiquerait la reprise de la vie commune" avec son ex-compagne qu'il retient, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Sarreguemines, Olivier Glady. M. Glady n'était pas en mesure dans l'immédiat de préciser l'âge de l'ex-compagne.

"Il a laissé partir les enfants du couple (...) ce sont eux qui ont donné l'alerte", a ajouté M. Glady. Les enfants, dont l'âge n'a pas été précisé, "ont rapporté qu'il serait en possession d'une arme qui serait une arme de poing", a ajouté le procureur. "Aucun coup de feu n'a été entendu" depuis le début de la prise d'otage, a-t-il ajouté.

Le GIGN est arrivé en Moselle, dans à Folschviller à une cinquantaine de kilomètres de Metz, depuis la région parisienne et a entamé des négociations avec lui, a-t-il ajouté.