Si les chiffres avaient nettement baissé la semaine dernière, le pays scandinave est à nouveau touché par le variant. Le royaume compte 4954 nouveaux cas positifs par million d'habitants alors qu'en Belgique on est à 2801. Ces chiffres, le Danemark ne les avait jamais connus depuis le début de la crise sanitaire. Comment expliquer cela ? Tentative d'explication.

Plusieurs variants simultanément

En décembre, à quelques jours des fêtes, le pays nordique était touché de plein fouet par le covid et ses variants. Si Omicron commençait à faire son apparition, Delta était bien présent au Danemark. La nation en a subi les conséquences en étant le pays le plus infecté de l'Union européenne jusqu'en janvier.

L'institut danois de la santé (SSI) révélait même cette semaine que pour la toute première fois, le pays dépassait la barre des 30 000 infections en un jour. Des chiffres vertigineux, surtout lorsqu'on revient quelques mois en arrière. En novembre, le Danemark comptait environ 5000 nouveaux cas par jour.


Pour Emmanuel André, microbiologiste à l'Université de Louvain, ces augmentations ont deux explications: la rentrée des classes et le nouveau variant BA.2. Ce variant est d'ailleurs devenu majoritaire dans le royaume et aucun autre pays européen ne connait plus de nouveaux cas positifs à ce sous-type d'Omicron que le Danemark.


Interrogé par nos confrères de Het Laatste Nieuws, le biostatisticien Geert Molenberghs avance une autre hypothèse : le Danemark teste beaucoup plus sa population. "Cela jouera également un rôle, mais les chiffres sont ce qu'ills sont".

Et la situation dans les hôpitaux ?

Les experts le répètent : si le variant Omicron est plus contagieux, il est moins dangereux. Et cela se traduit dans les lits d'hôpitaux occupés. Pour Magnus Heunicke, ministre danois de la santé, l'augmentation des cas positifs ne se traduit pas dans les hôpitaux. La grande adhésion des Danois au vaccin y joue également un rôle puisqu'un Danois sur deux a déjà reçu sa dose "booster". Au moment où nous écrivons ces lignes, 810 Danois sont admis à l'hôpital pour cause de covid, dont 49 en soins intensifs d'après HLN.

Qu'en est-il des mesures ?

Le Danemark a renforcé ses mesures la semaine dernière pour lutter contre cette nouvelle vague. Comme en Belgique, les bars et restaurants doivent fermer à 23h avec un maximum de huit personnes par table (contre six chez nous). Fermés pendant quelques semaines, les musées, zoos ou parcs d'attraction ont rouvert leurs portes. Tout comme les cinémas, théâtres et salles de concert, qui vont recevoir un nombre de spectateurs limités.

Comme chez nous, les discothèques sont toujours fermées.