La mère, gérante d'un salon de coiffure, ainsi que son enfant ont a été pris pour cible dans le salon, selon la source policière, confirmant une information de France Bleu Lorraine Nord.

Les deux victimes ont été blessées, a-t-on ajouté, précisant que le pronostic était engagé pour l'enfant.

La mère tenait ce salon depuis le 7 décembre, a précisé la mairie.

L'enfant, transporté par hélicoptère au centre hospitalier de Nancy, a reçu "une balle dans la tête et son pronostic vital est engagé", a confirmé le maire Patrick Peron.

"Le tireur a tenté de mettre fin à ses jours et est également hospitalisé", a-t-il ajouté.

Selon l'un de ses adjoints, Yvon Bonaldo, chargé notamment des questions de sûreté et qui s'est rendu sur place, la mère de l'enfant était en cours de séparation avec son conjoint, soupçonné d'être le tireur qui a tenté de se suicider à Florange (Moselle).

Selon le quotidien régional Le Républicain Lorrain, la mère et le tireur présumé sont tout deux âgés d'une vingtaine d'années.

Joint par l'AFP, le parquet de Thionville s'est refusé à toute déclaration dans l'immédiat.