Avec le certificat de voyage européen et le Covid Safe Ticket, les QR codes font désormais partie intégrante de notre quotidien. Il a été rappelé à plusieurs reprises de ne pas publier cette signature numérique en ligne, afin d'en éviter la falsification. Pourtant, celui de Jean Castex, le Premier ministre français, s'est retrouvé (en partie) sur Twitter ce samedi.

Mathis Hammel, expert en cyber-sécurité, a en effet posté un message bien étrange sur le réseau à l'oiseau bleu ce samedi. "Game over, j'ai le QR code de vaccination du premier ministre", annonce-t-il dans un message accompagné d'une photo de l'attestation vaccinale de l'homme politique, ainsi que d'une partie du QR Code lié à celle-ci. "Promis je l'ai obtenu de manière légale et j'en ferai pas n'importe quoi, appelez-moi si vous voulez un coup de main en cybersécurité", ajoute le jeune homme.


Le Centre gouvernemental de veille, d'alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT) a rapidement réagi à la publication et a pris contact avec Mathis Hammel. "Comme vous le proposez, nous souhaiterions échanger avec vous afin d'identifier l'origine de la fuite et savoir si d'autres personnes sont également concernées", peut-on lire dans un mail publié par l'expert en cyber-sécurité. "Rapide et efficace", note le jeune homme.

"J'espère qu'ils sauront régler ça rapidement, comme ça je pourrai vous expliquer d'où provient la fuite", ajoute-t-il ensuite en s'adressant aux personnes suivant son compte sur Twitter, sur lequel l'expert explique depuis plusieurs semaines le fonctionnement de cette technologie et alerte à propos des dangers qui découlent de son utilisation.