Ce funeste 14 août 2018, deux travées du pont Morandi, viaduc qui reliait les deux rives de Gênes au-dessus du val Polcevara, s’effondraient ainsi que le pylône qui les soutenait. La catastrophe qui avait vu des dizaines de voitures plonger dans le vide se soldait par un lourd bilan : 43 morts et 16 blessés, sans compter les 600 personnes évacuées. Il aura fallu dix mois pour le démolir et treize pour en construire un nouveau.

Ce lundi 3 août, Gênes va donc inaugurer la nouvelle structure, un vaisseau blanc qui surplombe de quelque 90 mètres de haut "la Superbe" italienne. En lieu et place de l’ancien édifice, le président de la République, Sergio Mattarella, s’apprête à inaugurer ce lundi le nouveau viaduc de la cité transalpine.

L’enquête sur la catastrophe pourrait, elle, aboutir d’ici à la fin de l’année, avec un possible procès dès 2021. Il s’annonce fleuve, avec pas moins de 74 personnes visées par l’enquête, 120 experts judiciaires, 75 témoins, une centaine d’avocats et des tonnes de documents et de preuves physiques.