La France, à l'instar de la Belgique, a rendu le masque obligatoire dans plusieurs endroits, notamment dans les transports en commun et les lieux fermés. Et gare à celui qui ne respecte pas la mesure! Depuis mai, près de 45.000 PV ont été dressés dans l'Hexagone pour non-respect du port du masque. Un chiffre annoncé jeudi par Gérald Darmanin devant la commission d'enquête sénatoriale. Fait cocasse: le ministre de l'Intérieur avait précédemment pris la parole... sans son masque. Pourtant, comme le rappelle, France Info, le masque était bel et bien obligatoire puisqu'il se trouvait dans un lieu fermé.

Sa bourde n'a en tout cas pas échappé à René-Paul Savary, le vice-président Les Républicains de la commission, qui l'a coupé dès le début de son intervention. "Pardon monsieur le ministre, on a eu la rigueur de porter le masque en permanence", lui a-t-il signalé.

Pris en faute, le ministre de l'Intérieur s'est empressé de le remettre avant de continuer son propos. "J'ai compris, d'accord", a-t-il déclaré.

Au cours de son discours, Gérard Darmanin s'est entre autres félicité que les forces de l'ordre soient "pleinement mobilisées" sur le terrain à travers "l'utilisation du procès-verbal électronique".

Pour rappel, le non-respect du port du masque en France peut être sanctionné d'une amende de 135 euros.