Ce week-end, Gilbert Collard a annoncé se rallier au parti "Reconquête" d'Eric Zemmour. Il quitte donc le parti du Rassemblement National de Marine Le Pen. Un choix qui fait jaser à trois mois de la présidentielle.

Ce matin, il était l'invité de toutes les matinales ou presque afin d'expliquer son choix. Mais c'est sur CNews que l'accrochage a eu lieu. Dans "Morandini Live", l'eurodéputé était face à Julien Odoul, du RN. Gilbert Collard expliquait les différences entre les deux versions de la France faite par les candidats. Il ajoutait également qu'il ne comptait pas "dire du mal de Marine Le Pen" car il s'agit d'une femme politique "courageuse". Tout en affirmant que "Zemmour avait rendu incorrect le politiquement correct".

Des propos qui ont fait rire Julien Odoul, conseiller régional du RN... mais pas le nouveau président d'honneur de Reconquête ! "Je dispense Julien Odoul de son rire ironique qui m'énerve. D'accord ? On est d'accord ?", a-t-il questionné, visiblement énervé. "Pas vous, monsieur Collard. Allez...", a alors ironisé celui qui est également le porte-parole du RN. "Vous avez trahi les électeurs du Rassemblement national. Ayez l’honnêteté de rendre votre mandat de député européen", a-t-il ajouté.

Une phrase qui a fait déborder le vase. "Attention... Je ne veux pas dialoguer avec vous. Je ne veux pas ! Ce n'était pas prévu. Je veux dire ce que j'ai à dire....", a poursuivi l'avocat. "C'est à cause d'imbéciles comme toi que je suis parti. Je ne voulais pas de débat. Je suis désolé, je vais raccrocher. Je suis parti du RN parce qu'il y a des Odoul dans le mouvement. Des espèces de culturistes de l'imbécillité que Marine Le Pen a appelées auprès d'elle. Il ne devait pas y avoir de débat", a-t-il conclu.

"Il n'y a pas eu de débat, c'est vous qui l’avez interpellé", lui a alors rétorqué l'animateur Jean-Marc Morandini. "Vous êtes un faux cul", lui a alors répondu Gilbert Collard avant de quitter officiellement le direct téléphonique.