Les vidéos, prises par un drone les 12 et 13 mars, ont été localisées et leur authenticité a été vérifiée, a rapporté mercredi le diffuseur. Le nom de la source ne sera pas divulgué pour des raisons de sécurité. La Russie a nié à plusieurs reprises toute responsabilité dans les atrocités commises à Boutcha. Après le retrait des troupes russes, des photos de civils ukrainiens tués dans la banlieue de Kiev ont provoqué l'horreur dans le monde entier. Au total, plus de 400 corps ont été retrouvés à Boutcha, certains avec les mains liées dans le dos. L'Ukraine parle d'un massacre de la population civile et accuse la Russie de crimes de guerre. "L'armée russe n'a rien à voir avec cela", a réitéré mardi le président russe Vladimir Poutine lors d'entretiens avec le secrétaire général de l'ONU, António Guterres. Après le retrait, Poutine a rendu hommage aux soldats qui se trouvaient à Boutcha.

"Les images sont les premières de Boutcha montrant des véhicules et des troupes russes opérant sur la route où les troupes ukrainiennes ont trouvé les corps lorsqu'elles ont repris la ville le 1er avril", selon CNN. Une vidéo du 13 mars montrait un véhicule militaire russe à une intersection près de trois objets. Lesquels ont été identifiés comme des corps via d'autres images satellites et images vidéo publiées précédemment.

Une deuxième vidéo de drone datant du même jour montre un autre véhicule militaire russe roulant sur une route en se dirigeant vers des corps. Une vidéo du 12 mars montrait plusieurs soldats russes se rassemblant autour d'un véhicule militaire garé devant une maison à proximité immédiate de corps.