Depuis le début de la guerre en Ukraine, il y a plus de deux mois, le président Volodymyr Zelensky a été la cible de plusieurs tentatives d'assassinat. Il aurait échappé à une douzaine de tentatives de la part de mercenaires ou soldats russes, selon le New York Post.

Si le président ukrainien est encore en vie jusqu'à présent, c'est aussi grâce à la précieuse aide de la CIA, révèle un article de la chaîne américaine NBC News. Les Américains sont impliqués dans le conflit par leur assistance financière et militaire, mais aussi via le partage de renseignements. Système d'écoute, informations satellites, moyens humains... Les Etats-Unis déploient les grands moyens pour venir en aide à l'Ukraine.

NBC News a récolté les témoignages des responsables et d'anciens agents des services de renseignements américains. Jamais autant d’informations classifiées ont été partagées, de manière aussi massive, avec un pays non-membre de l’Otan, rapportent-ils.

Ces derniers expliquent notamment que les renseignements fournis ont permis aux Ukrainiens de mettre à l'abri du matériel aérien, grâce à des indications précises sur les frappes russes à venir. Un porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche a déclaré à la chaîne : "Nous fournissons régulièrement des renseignements détaillés et opportuns aux Ukrainiens sur le champ de bataille pour les aider à défendre leur pays contre l'agression russe et nous continuerons à le faire."

Des informations qui permettent aux Ukrainiens de se défendre, mais aussi d'attaquer. Dès le début du conflit, les renseignements du Pentagone ont permis de diriger les frappes ukrainiennes sur les avions russes, et ainsi éviter à Moscou de prendre totalement l'aéroport d'Hostomel, par exemple. Les Russes se sont emparés de l'aéroport un certain temps, mais n'ont jamais pu le contrôler suffisamment pour faire entrer du matériel.

La CIA s'évertue également à protéger Zelensky. L'agence conseille les Ukrainiens sur "la meilleure façon de déplacer" le dirigeant, "en s'assurant qu'il n'est pas dans les mêmes locaux que toute sa chaîne de commandement", a expliqué un responsable américain. Durant les premiers jours de l’invasion, Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale auprès du président Biden, a alerté ses alliés sur les menaces encourues par Zelensky : des membres des forces spéciales russes sont présentes dans la région de Kiev avec pour mission d’abattre le président. Grâce aux indications américaines, les Ukrainiens ont  pu éliminer les assaillants russes.