Depuis Izioum, déjà sous leur contrôle, les forces russes mènent un assaut en direction de Barvinkové, plus au sud. Elles ont pris la localité de Zavody et la banlieue nord-est de la localité de Velyka Komychouvakha, a indiqué le ministère de la Défense ukrainien dans son rapport matinal.

Plus à l'Est, en direction de Lyman, l'armée russe a capturé la localité de Zaritchné et "effectué des tentatives d'assaut près de Iampil", a-t-il poursuivi.

Près de Severodonetsk, l'une des grandes villes de la région avec 100.000 habitants avant la guerre, les forces de Moscou ont pris le contrôle de la localité de Novotochkivské et mènent une offensive en direction de Nyjnie et Orikhové, selon la même source.

Depuis le début de l'invasion russe le 24 février, l'armée ukrainienne n'a qu'assez rarement reconnu des avancées russes ou des prises de localités.

Le 18 avril, le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait annoncé le début de l'offensive russe contre l'Est du pays, dont une partie est aux mains des séparatistes prorusses depuis 2014 et qui est désormais l'objectif prioritaire de Moscou.