Selon l'agence de presse ukrainienne Ukrinform, ce conseiller, Alexeï Arestovich, a parlé de plans présumés des espions pour utiliser des missiles anti-aériens depuis l'Ukraine afin d'abattre un avion de ligne au-dessus de la Russie ou du Bélarus et d'accuser l'Ukraine.

Le responsable n'a pas donné de détails sur le nombre de membres présumés du réseau d'espionnage.