"Prenez une décision. Venez sans arme, avec un drapeau blanc", a écrit le ministre ukrainien de la Défense Oleksii Resnikov mardi sur Facebook. Chaque soldat se voit offrir l'équivalent de plus de 40.000 euros. La campagne est financée par l'industrie technologique internationale.

"Toute personne qui refuse d'être un occupant apporte la paix. Pour ceux qui choisissent la voie de l'occupation par contre, il n'y aura pas de pitié", a ajouté M. Resnikov.

Il n'était pas possible de vérifier si les Russes qui se rendaient percevaient bien la somme promise.

Selon des sources ukrainiennes, quelque 200 soldats russes auraient été capturés depuis le début de l'invasion russe jeudi. Au cours d'interrogatoires, beaucoup ont indiqué qu'ils pensaient prendre part à des manoeuvres alors qu'ils étaient en réalité envoyés en Ukraine pour se battre.

Les Ukrainiens affirment avoir été touchés par au moins 113 missiles balistiques russes alors que le camp russe se défend de toute attaque contre les civils. Les autorités russes affirment que certains militaires ukrainiens utilisent des civils comme boucliers humains.

Plus de 130 civils ont perdu la vie dans le conflit jusqu'à présent, selon un décompte de l'Onu.