Les commandants militaires de l'Otan élaborent des plans en vue de déployer une force militaire permanente de grande envergure sur le flanc oriental de l'Alliance, capable d'affronter une armée d'invasion, a déclaré dimanche le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, au journal britannique Sunday Telegraph. Selon lui, l'Alliance est "au cœur d'une transformation fondamentale" qui reflétera "les conséquences à long terme" des actions du président russe Vladimir Poutine.

"Peu importe quand et comment la guerre en Ukraine se terminera, elle a déjà entraîné des conséquences à long terme pour notre sécurité", a ajouté M. Stoltenberg. "L'Otan doit s'adapter à cette nouvelle réalité. Et c'est exactement ce que nous faisons".

"Nous devons nous assurer que nous continuons à être en mesure, dans un monde plus dangereux, de protéger et de défendre tous les alliés de l'Otan", a-t-il poursuivi.

M. Stoltenberg a précisé que cette transformation devait s'accompagner d'une augmentation des dépenses nationales en matière de défense de la part des membres de l'Alliance.