"Tant que nos généraux combattront aux côtés des soldats, notre pays et notre nation seront invincibles", a ajouté le dirigeant séparatiste en publiant une photo en noir et blanc de l'officier.

La mort du général Koutouzov avait été rapportée dimanche par un correspondant de guerre russe, Alexandre Sladkov, mais n'avait jusque-là pas été confirmée de source officielle.

L'annonce de sa mort intervient alors que les forces russes et leurs alliés séparatistes assaillent le Donbass ukrainien, avec notamment des combats acharnés dans la ville de Severodonetsk.

Plusieurs hauts gradés de l'armée russe ont été tués depuis le début de l'offensive de Moscou en Ukraine, le 24 février. Leur nombre exact n'est pas connu, les autorités russes communiquant rarement sur leurs pertes.

Fin mars, une cérémonie d'hommage au commandant adjoint de la flotte russe de la mer Noire, Andreï Paliï, mort au combat en Ukraine près de Marioupol (sud-est), s'était tenue en Crimée annexée.

Et en avril, les funérailles du général Vladimir Frolov s'étaient déroulées à Saint-Pétersbourg, les autorités locales déclarant à cette occasion qu'il avait trouvé une "mort héroïque" en Ukraine.