Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, nombreux sont les volontaires qui s'engagent pour aider les soldats à défendre leur pays. Nikolai Nizalov, 19 ans, est l'un d'entre eux. Etudiant à l'Université de Cambridge, il a décidé de retourner dans son pays natal pour aider ses compatriotes ukrainiens. "J'ai des amis en première ligne et je n'aurais pas pu les regarder dans les yeux si je n'avais pas aidé", a-t-il expliqué à Wales Online.

L'étudiant en sciences naturelles donnera donc un coup de main comme médecin. Celui qui n'avait jamais tenu une arme de sa vie sera même armé d'un fusil, pour assurer sa propre protection. "Je ne partirai pas tant qu'on n'aura pas gagné", a-t-il souligné au journal.

Nikolai ne compte toutefois pas abandonner ses études. Il a pour projet de passer ses examens à distance, depuis le front. "J'ai apporté avec moi les conférences que je dois regarder. Je vais essayer de les suivre avec le peu de temps libre dont je dispose." Il espère passer ses prochains examens à distance. "Si je n'ai pas de bonnes notes, je pourrai demander une autorisation spéciale pour retenter ma chance l'année prochaine." 

Le jeune homme espère bien pouvoir retourner à Cambridge l'année prochaine, à condition que la guerre prenne fin.