Hollande a "foutu le bordel"

Monde

V. S.

Publié le

Hollande a "foutu le bordel"
© BELGA

Claude Allègre n'est pas tendre avec le Premier secrétaire du PS, à qui il impute, en grande partie, la débâcle électorale

PARIS Le PS français n'en finit plus d'encaisser les coups depuis l'échec de Ségolène Royal à la présidentielle. Des coups qui viennent souvent de l'intérieur, comme c'est encore le cas avec le dernier ouvrage de Claude Allègre, qui estime que François Hollande est "le responsable principal de toute cette pagaille car il foutu un bordel noir lors de la campagne présidentielle".

L'ancien ministre socialiste de l'Éducation qualifie également François Hollande de magouilleur. Pour lui, le Premier secrétaire du PS a joué un jeu funeste en laissant les candidatures se multiplier dans l'espoir qu'on vienne finalement le chercher, en sauveur du parti. On se souvient en effet que c'est à contrecoeur que François Hollande avait laissé filer son ex-compagne Ségolène Royal dans la course à l'Élysée.

"Il a joué au plus fin avec tout le monde et il a perdu [...] Il pensait que plus le marigot était rempli de crocodiles, plus il avait de chances. Il a foutu un bordel noir", confiait-il à Libération.

Claude Allègre ne se prive pas d'en rajouter une couche sur Ségolène Royal également. Une femme qu'il estime dynamique mais qui n'a pas d'idée, n'hésite-t-il pas à affirmer. "Elle ne s'intéresse pas aux dossiers, uniquement à sa promotion" , dit-il. Et d'en rajouter une couche sur son égocentrisme. "Elle est contre les experts, elle a instauré : l'incompétence est un gage de démocratie ! Elle développe des arguments pour Mme Michu".

Claude Allègre, qui n'entend pas tourner complètement le dos à la politique, a annoncé qu'il ne reprendrait pas sa carte au PS en janvier prochain, après 34 ans de militantisme. Qualifiant les quadragénaires (Arnaud Montebourg et Manuel Vals) de "jeunes chacals et jeunes hyènes n'ayant pas la moindre idée", il n'exclut d'ailleurs pas de rallier le camp d'un Nicolas Sarkozy qu'il juge séduisant. "L'avenir n'est écrit nulle part", se limite-t-il à dire pour l'instant.

Du côté du PS, ces propos ont naturellement été fort peu appréciés. Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande a d'ailleurs répliqué sur le plateau de LCI : "Claude Allègre, c'est du passé, ce qu'il faut c'est travailler sur l'avenir. C'est un sport assez pratiqué en ce moment qui consiste à désigner le premier secrétaire, ça évite beaucoup de se poser des questions pour savoir exactement ce qui s'est passé" .

François Hollande, critiqué de toutes parts, a déjà annoncé qu'il quitterait la direction du PS en 2008 lors du prochain congrès du parti. Pas avant, malgré la responsabilité de l'échec que nombreux veulent lui faire endosser.



© La Dernière Heure 2007

Newsletter DH Actu

A lire également

Notre sélection d'annonces

Fil info