Guy Bedos nous a quittés ce jeudi soir, à l'âge de 85 ans. Dans le monde du showbiz autant que dans le monde politique, l'annonce de la mort de l'humoriste français a secoué beaucoup de personnes, qui ont tenu à lui rendre hommage.

Sur Twitter, la mort de la Guy Bedos, annoncée sur Instagram par son fils Nicolas, a fait l'effet d'une bombe. En dehors des nombreux fans qui pleurent la mort d'un "grand comique" "qui n'a jamais mâché ses mots", des personnalités publiques y sont aussi allées de leur post en l'honneur de Guy Bedos.

Des hommes et femmes politiques d'abord. François Hollande a rappelé que "son humour était une arme redoutable contre le racisme et la bêtise qu’il combattait sans relâche". "La gauche était sa famille, il la traitait durement parce qu’il en attendait beaucoup. Son talent et ses colères nous manqueront", a-t-il ajouté.

Un autre homme de la gauche française, Jean-Luc Mélenchon, regrette le départ d'un homme "drôle, intelligent, moqueur et engagé avec le peuple : c’était un bout de France". "Pensées pour sa famille et ceux qui ont ri et pleuré avec lui", a-t-il aussi écrit.


Ségolène Royal, elle, remercie Bedos de "nous avoir fait tant rire. Et réfléchir aussi", concluant son hommage par cette phrase: "C’est vrai que la méchanceté, pour l’oublier et pour s’en protéger il faut la détourner en situation ridicule, comique. Ça marche". Le décès Guy Bedos a aussi été une "immense tristesse" pour la maire de Paris, Anne Hidalgo.



Également comédien, Guy Bedos a marqué le monde du cinéma. Jean Dujardin et Gilles Lellouche ont tous deux publié une photo en compagnie de l'humoriste sur les réseaux sociaux. Nagui et Nikos Aliagas ont partagé leur "tristesse infinie" de voir partir Guy Bedos, "un artiste et un homme engagé" rappelle l'animateur de The Voice France.



"Merci Monsieur Bedos, vous nous avez rendu moins cons et on part de loin", a publié Jérôme Commandeur. Au micro de Franceinfo, Michel Boujenah a témoigné également son admiration envers Guy Bedos: "C'était un maître dans notre métier. C'était un homme profondément tendre, vraiment, on n'imagine pas à quel point. Quand on le voyait comme ça, il avait l'air provocateur mais c'était un homme d'une tendresse et fidèle en amitié", a-t-il déclaré.