Monde
Jeudi soir, France 2 diffusait "Homo en banlieue", un reportage dérangeant sur le quotidien des homosexuels dans les quartiers sensibles.

L'émission présentée par Elise Lucet s'est intéressée à la situation du jeune Lyès à Gennevilliers, dans la banlieue parisienne. Son quotidien est fait d'insultes, d'injures, d'intimidations et même d'agressions physiques. L'une d'elle a d'ailleurs été diffusée dans le reportage. 



Quand le jeune homme s'est rendu dans une cité pour distribuer des tracts contre l'homophobie, il a été très mal accueilli. "A peine arrivés sur les lieux, on a été encerclés par plusieurs jeunes qui ont commencé à insulter Lyès et lui ont demandé de partir", raconte à Télé Loisirs Paul Gasnier, l'auteur du documentaire. "On pensait qu'on était hors de danger mais, à quelques rues de la cité, un jeune est venu vers nous et a frappé Lyès au visage."

Frappé au nez, au torse et au bassin, Lyès a ensuite fait une crise d'asthme. Le réalisateur, lui, a également été très choqué par cette violence gratuite.