Les conférences de presse peuvent aussi être le théâtre de bien des frustrations pour les journalistes lorsque les personnalités politiques ne répondent pas aux questions. En témoigne la remarque de Laura Kuenssberg, journaliste politique de la BBC, entendue lors d'un briefing sur le coronavirus. Durant cette conférence de presse, organisée en ligne, les journalistes pouvaient interagir avec le Premier ministre grâce à un système de vidéoconférence.

Lors du moment réservé aux questions des journalistes, celle-ci avait interrogé le Premier ministre sur la possibilité pour les Britanniques de prévoir des vacances à l'étranger. "Les citoyens devraient-ils réserver ou non leurs vacances d'été, que ce soit dans leur pays ou à l'étranger ?", demandait-elle, expliquant que le ministre des Transports avait mis en garde ce matin-là les gens contre toute réservation.

Boris Johnson avait répondu brièvement, esquivant sa question. "Comme vous le savez, il est actuellement illégal de partir en vacances ; voilà où en est la situation. Dans la semaine du 22, comme je l'ai dit, nous établirons la feuille de route. C'est le mieux que je puisse donner, il n'y a pas un délai terriblement long entre maintenant et le 22, mais j'espère que nous serons en mesure de donner plus de clarté aux gens à ce moment-là", explique-t-il.

Alors que la caméra se coupait, on a pu entendre la journaliste de la BBC râler. "Uhg, il n'a pas répondu à la question", reprochait-elle au Premier ministre. 


Une question qu'un journaliste interrogé à la suite de Laura Kuenssberg n'a pas manqué de poser à nouveau, sans succès. Si la séquence n'a pas manqué d'amuser les internautes, ils devront néanmoins se montrer patients pour savoir s'ils pourront partir en vacances cet été.