L'homme n'a pas cherché à comprendre: il a vidé son compte et disparu dans la nature sans laisser d'adresse.

A l'heure qu'il est, le petit chanceux est peut-être en train de siroter un cocktail au bord d'une plage paradisiaque, qui sait ?  L'histoire, racontée à l'origine par L'Indépendant, fait en tout cas le tour des médias français. 

Tout commence au début de l'année 2017 lorsqu'un habitant de Banyuls-sur-Mer (Pyrénées-Orientales) reçoit sur son compte en banque la modique somme de 177.000 euros. Par hasard, sans avoir été prévenu. Le paiement a été effectué par une société dont il ne connaît absolument pas l'existence. 

Il s'agit évidemment d'une erreur d'encodage de la part du comptable de cette société, qui a introduit un mauvais numéro IBAN. Lequel contacte rapidement le bénéficiaire, s'apercevant de sa terrible erreur. L'homme s'engage sans broncher à reverser les 177.000 euros jusqu'au dernier centime. Tout est bien qui finit bien? Pas vraiment. Il ne remboursera jamais l'argent puisqu'il a, dans la foulée, disparu sans laisser d'adresse.

La justice ordonne alors une saisie sur son compte en banque. Sauf qu'il a été vidé entre-temps et qu'il n'y reste que quelques centaines d'euros. Autant dire qu'il s'agit d'une bouchée de pain par rapport à la somme due.

Plus de deux ans plus tard, le tribunal de Perpignan devait se prononcer sur cette affaire la semaine dernière. L'heureux bénéficiaire a été condamné à 10 mois de prison ferme ainsi qu'au remboursement de la somme. Dans l'hypothèse où on le retrouve un jour...