Ce jeudi matin, Eric Zemmour était l'invité de BFM TV. L'ancien polémiste est notamment revenu sur les propos de Jean-Luc Mélenchon. Le candidat Insoumis avait eu des mots durs à l'égard des forces de l'ordre: "La police tue et le groupe factieux Alliance justifie les tirs et la mort pour "refus d'obtempérer". La honte c'est quand ?". Des propos qui ont soulevé une énorme polémique dans l'Hexagone.

Au point que les opposants du gauchiste se déchaînent contre lui. Et Eric Zemmour n'a pas fait exception à la règle. "La police a tué car c'est la police qui est tuée et agressée". a commencé le candidat de Reconquête!. "Il y a trois morts de policiers depuis le début de l'année pour refus d'obtempérer. Il y a plus de 100 agressions par jour de gendarmes, de policiers et de pompiers. C'est la police qui est agressée, harcelée en permanence. C'est la police qui est un gibier pour des voyous qui n'ont pas peur d'elle", a-t-il ajouté.

Ensuite, Eric Zemmour a fait un parallèle un peu flou entre Mélenchon, le rap, le vote et la sécurité. "Jean-Luc Mélenchon s'est transformé en rappeur qui chante "Nique la police". Pourquoi? Parce qu'il ne fait rien au hasard. Il a analysé qui a voté pour lui à la présidentielle au premier tour: 69 % des musulmans, un peuple d'étudiants, de gauche et d'extrême gauche, de sociologues".

Pour rappel, une jeune femme de 21 ans a été tuée après des tirs de policiers en étant passagère d'un véhicule qui refusait d'obtempérer. Les trois policiers soupçonnés d'avoir tiré sur le véhicule coupable de ce refus ce samedi ont tous été relâchés après leur garde à vue. A priori, ils ne subiront aucune poursuite.

De son côté, Eric Zemmour a échoué à la présidentielle avec un score de 7%. Désormais, il est candidat aux élections législatives dans le Var.