L'hebdomadaire américain a pris, depuis décembre 1927, l'habitude de décerner le titre de personnalité de l'année. En plus des honneurs, le lauréat a droit à sa tête en cover du célèbre magazine.

Pour l'année 2021, c'est le fantasque entrepreneur et milliardaire sud-africain Elon Musk qui a été sélectionné. Sur ses réseaux, le magazine explique que "beaucoup de gens sont décrits comme plus grands que nature, mais peu le méritent. Combien d'entre nous dépassent réellement leur durée de vie ? Combien d'entre eux figureront dans les manuels qu'étudieront nos descendants ? Il y a quelques années à peine, Musk était considéré comme un escroc fou sur le point de faire faillite. Aujourd'hui, ce timide Sud-Africain atteint du syndrome d'Asperger, qui a échappé à une enfance brutale et surmonté une tragédie personnelle, soumet les gouvernements et l'industrie par la force de son ambition."

Pour Musk, "l'objectif global" est de "rendre la vie multi-planétaire et de permettre à l'humanité de devenir une civilisation spatiale". L'homme naturalisé canadien, puis américain, souhaite "construire une ville autonome sur Mars et y amener les animaux et les créatures de la Terre. Une sorte d'arche de Noé futuriste."