La mère du garçon ukrainien de 11 ans qui a parcouru près de 700 kilomètres pour rejoindre la Slovaquie avec pour seuls bagages un sac en plastique, un passeport et un numéro de téléphone écrit sur sa main, a exprimé son soulagement dans une vidéo, après avoir vu son fils échapper aux bombes russes.

Yulia Pisetskaya est revenue sur les conditions dans lesquelles son fils a pris la route, seul. Cette dernière a en effet déclaré que, par désespoir, elle avait mis son fils dans un train pour la Slovaquie depuis la ville de Zaporizhzhia, près de la centrale nucléaire qui a été attaquée par les forces russes la semaine dernière. Yulia avait décidé de ne pas accompagner son fils à ce moment-là car elle était malade et devait également s'occuper de sa mère handicapée.

Une fois arrivé en Slovaquie, l'enfant de 11 ans a été pris en charge par les gardes-frontières slovaques qui n'avaient pas relevé le nom de l'enfant. Les policiers ont toutefois remarqué par la suite que "le jeune héros" comme ils l'ont appelé par la suite, avait un numéro de téléphone écrit sur sa main et celui-ci correspondait au téléphone de personnes proches de la famille qui logent dans la capitale slovaque, Bratislava. Les autorités ont alors réussi à les retrouver et ils l'ont depuis pris en charge.

"Je suis très reconnaissante qu'ils aient sauvé la vie de mon enfant", a déclaré Yulia Pisetskaya dans un message vidéo publié sur Facebook dimanche. "Dans votre petit pays, il y a des gens qui ont un grand cœur", explique-t-elle avec émotion.

"Je suis veuve et j'ai d'autres enfants. Je tiens à remercier les douaniers et les bénévoles slovaques qui ont pris soin de mon fils et l'ont aidé à traverser la frontière. Je vous suis reconnaissante d'avoir sauvé la vie de mon enfant. À côté de ma ville se trouve une centrale nucléaire sur laquelle les Russes tirent. Je ne pouvais pas laisser ma mère seule car elle ne peut pas se déplacer toute seule".

Le ministère de l'Intérieur slovaque a déclaré sur Facebook que le garçon "a gagné le cœur de tous avec son sourire, son intrépidité et sa détermination, dignes d'un véritable héros". Ils ont déclaré que les autorités l'avaient "gardé au chaud et lui ont fourni de la nourriture et des boissons, qu'ils ont emballées pour son prochain voyage."