Branle-bas-de combat, pour les pompiers californiens. Plus de 500 d'entre eux, ainsi que 4 hélicoptères, étaient mobilisés ce week-end pour combattre l’incendie qui s’est déclaré samedi matin à El Dorado, à l’est de San Bernardino, détruisant 28.000 hectares de forêt, selon le California Department of Forestry and Fire Protection (Département des forêts et de la protection contre les incendies de Californie). Des habitants de plusieurs secteurs dans la région ont reçu l’ordre d’évacuer leurs domiciles.

On en sait désormais plus sur l'origine de l'incendie, dans une région très frappée par le fléau : c'est un feu d’artifice tiré lors d’une fête destinée à révéler le sexe d’un bébé (les fameuses "gender reveal party", de plus en plus populaires) qui constitue le point de départ du drame, ont annoncé les pompiers dimanche 6 septembre. L'usage veut que si la fumée provoquée par le feu d'artifice tiré est bleue, il s'agit d'un garçon. Rose, d'une petite fille.


L’incendie a eu lieu alors que la Californie connaît une nouvelle vague de chaleur, avec des températures de plus de 43 degrés attendues ce lundi 7 septembre dans la région de Los Angeles.