La mission B-fast que la Belgique a décidé d'envoyer dans les Balkans à la suite des inondations qui touchent actuellement la région sera composée de 17 agents de la Protection civile. Ces derniers prendront la route demain/lundi à 6 heures pour arriver sur place, en convoi, mardi soir. Dans le détail, le SPF Santé publique envoie 5 personnes ainsi qu'un module pour la purification d'eau dans le but de fournir de l'eau potable à la population de Bosnie-Herzégovine. La Défense fournit quant à elle un officier de liaison, un expert pour la purification de l'eau ainsi que deux personnes en charge des télécommunications. Quant au SPF Affaires étrangères, il coordonne la mission B-Fast pour la Belgique tandis que le bureau diplomatique belge à Sarajevo fournira l'aide administrative.

L'opération B-FAST est déployée dans le cadre du Mécanisme de Protection civile de l'UE, géré par la Commission européenne, précise un communiqué du SPF Intérieur.

Les inondations en Bosnie et en Serbie - les pires de ces 120 dernières années - ont déjà fait au moins 44 morts, selon un dernier bilan, et des dizaines de milliers de personnes ont dû être évacuées.