'est ce qu'a déclaré Carsten Spohr, le patron du groupe aéronautique allemand Lufthansa, avant une importante conférence sur l'aviation à Berlin. Selon le CEO de l'entreprise allemande, la solution réside dans la technologie et des solutions dans ce domaine sont en cours d'élaboration, a-t-il souligné.

Les avions nouvellement commandés par Lufthansa émettraient ainsi déjà 30% de CO2 en moins que les anciens modèles. En outre, les appareils seront à l'avenir propulsés par des carburants synthétiques durables. Aux yeux de Carsten Spohr, le débat sur l'autorisation ou non des vols est menée de manière irrationnelle et non sur le fond. Une interdiction des vols intérieurs en France, par exemple, aurait peu d'effet étant donné le faible nombre de correspondances, avance-t-il. En mai, la France a voté en faveur de l'interdiction des vols court-courriers s'il existe une bonne liaison ferroviaire comme alternative permettant de couvrir le trajet en moins de deux heures et demie.