Monde

Deux personnes suspectées d'avoir recruté et entraîné des combattants pour le groupe terroriste kurde PKK ont été appréhendées dans le cadre d'une enquête du parquet fédéral menée en collaboration avec Eurojust et Europol, a indiqué mardi dans un communiqué l'unité de coopération judiciaire de l'UE, basée à La Haye. 

Les suspects ont été appréhendés à la suite de perquisitions menées dans cinq pays (Autriche, Belgique, France, Allemagne et Suisse).

L'enquête a été ouverte en 2017 et est menée par un juge d'instruction liégeois en collaboration avec le parquet fédéral.

Les membres de l'organisation terroriste appartiendraient à certaines des branches militaires, y compris les Forces de défense du peuple (HPG) du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK). Ils sont soupçonnés d'avoir recruté et entraîné des combattants terroristes dans plusieurs pays.