Il a qualifié l'est de l'Ukraine de "front le plus difficile" pour les Ukrainiens. Ces soldats "préservent notre liberté et notre indépendance, dont on parle dans le monde entier", a déclaré M. Zelensky. Ce nombre élevé de morts justifie, d'après le président ukrainien, l'interdiction faite aux hommes en âge de porter les armes de quitter le pays.

En avril dernier, M. Zelensky avait fait état de quelque 3.000 soldats ukrainiens morts depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, le 24 février. Le nombre exact de pertes militaires n'a toutefois pas été mentionné car, d'après le conseiller du président, Oleksy Arestovich, il s'agit d'un secret de guerre