Sur base de chiffres fournis par les autorités sanitaires, la Botte a enregistré dimanche 3.127 nouvelles infections, soit six de plus que la veille. Une progression certes faible mais à relativiser par les capacités toujours moindres de testing le week-end.

La victoire de la Squadra face à l'Angleterre a déclenché dans toutes les villes et villages d'Italie des scènes d'embrassades, des célébrations et des défilés en tous genres.

Selon le chef de l'institut sanitaire italien, Franco Locatelli, cité par la Repubblica, ces rassemblements ont contribué à une nouvelle propagation du virus.

Même si on ne peut parler de flambée à ce stade,e.

Bonne nouvelle cependant: le nombre de décès dus au virus ne cesse de baisser en Italie. Dimanche, on en a ainsi recensé que trois seulement, soit le plus bas niveau depuis août dernier.

Le pays, le premier à être durement touché sur le continent européen par la pandémie au printemps 2020, compte à ce jour 128.000 morts du corona, et près de 4,3 millions de contaminations. La moitié des Italiens de plus de 12 ans sont aujourd'hui vaccinés complètement contre la covid-19.