La ville se préparait à un niveau d'eau élevé de 145 centimètres, a déclaré le maire Luigi Brugnaro sur Twitter. La place Saint-Marc est déjà sous eau. Il a précisé que le système de défense contre les inondations de la ville, MOSE (système de protection par des digues artificielles mobiles), n'était pas opérationnel. Le système s'est déclenché pour la première fois cette année, lorsqu'il a protégé la ville des inondations en octobre.

Le projet baptisé MOSE (Moïse en italien, Module expérimental électromagnétique) est un système d'ingénierie complexe permettant "l'imperméabilisation" de la Sérénissime grâce à 78 digues placées aux points d'entrée de la lagune. Il s'agit d'un réseau de caissons remplis d'eau, censés pouvoir se relever en 30 minutes, pour créer une barrière capable de résister à une montée des eaux de trois mètres au-dessus de la normale.


Les causes du non-fonctionnement de MOSE mardi ne sont pas connues. Le maire venait de se féliciter dimanche de l'efficacité démontrée de MOSE face aux fortes pluies. Il avait souligné qu'il avait retenu deux marées depuis dimanche.

Le niveau d'eau élevé redouté pour la ville signifie que Venise fait face à un niveau d'alerte rouge. Les prévisions météorologiques prévoient que les niveaux d'eau pourraient atteindre 135 centimètres jeudi et vendredi.

Luca Zaia, le président de la région de Venise, a déclaré que les dommages pourraient s'élever à 500 millions d'euros.