Pour sa première participation à un sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des trente pays alliés, M. Biden a également appelé l'Otan à affronter "les nouveaux défis" posés par la Russie et la Chine.

"La Russie n'agit pas d'une manière conforme à ce que nous attendions, et la Chine non plus", a-t-il déclaré en étant accueilli par le secrétaire général de l'organisation, Jens Stoltenberg, dont il a loué le "leadership".