Ce mardi, Joe Biden rencontrait son homologue russe, Vladimir Poutine, à Genève, pour la première fois en tant que président. A la suite de l'échange en face-à-face, le dirigeant américain a donné une conférence de presse lors de laquelle il s'est quelque peu échauffé contre une journaliste de CNN.

Kaitlan Collins lui a demandé pourquoi il était si confiant dans le fait que Poutine changerait de comportement. Le président des Etats-Unis a alors rétorqué en haussant la voix : "Nom de Dieu… qu’est-ce que vous faites tout le temps ? Soyons clairs, j'ai dit que ce qui changera leur comportement c'est si le reste du monde réagit et que cela diminue leur position dans le monde. Je ne suis confiant en rien, je ne fais que dire les faits", corrige-t-il.

La journaliste de la chaîne s'empresse alors de rebondir. "Durant la conférence de presse après votre rencontre, Poutine a nié toute implication dans des cyberattaques. Il a minimisé les violations des droits de l’homme. Il a même refusé de prononcer le nom d’Alexeï Navalny. Alors, en quoi cela était-t-il une réunion constructive ?", a-t-elle demandé. 

"Si vous ne comprenez pas, vous vous trompez de métier", a réagi Biden piqué, avant de partir. 


Un peu plus tard dans la journée, le président est revenu sur ses propos et a présenté ses excuses à la journaliste. "Je dois des excuses à ma dernière interlocutrice", a-t-il déclaré avant d'embarquer dans son avion pour retourner à Washington. "Je n'aurai pas dû faire le malin". Une attitude à laquelle on n'était plus habitué depuis Trump.