La vice-présidente des Etats-Unis se retrouve au cœur d'une polémique. Kamala Harris a participé à une vidéo de la Nasa destinée à la jeunesse, diffusée le 7 octobre sur YouTube à l'occasion de la semaine mondiale de l'espace.

Dans la vidéo de neuf minutes intitulée "Get Curious with Vice President Harris", on voit notamment la vice-présidente recevoir un groupe d'enfants à l'Observatoire naval, sa résidence officielle, présentés comme d'ordinaires écoliers américains. Or le tabloïd britannique Daily Mail a fait savoir que la vidéo tournée en août dernier met en réalité en scène "des acteurs rémunérés, qui avaient passé une audition en envoyant un monologue ainsi que trois questions qu’ils voudraient poser à un dirigeant international”.


Les critiques se sont alors abattues sur Kamala Harris, en particulier de la droite, amplifiées par le fait que la vidéo ait été produite par une société canadienne, "Canada's Sinking Ship Entertainment". Il est reproché le manque de naturel de la vidéo, et à la vice-présidente d'être fausse. D'autant plus que la séquence a été tournée du 11 au 13 août, révèle le Daily Mail, alors que les talibans étaient en train de reprendre l'Afghanistan. 

"Au moment où vous pensiez que l'être humain le plus faux de l'histoire du monde ne pouvait pas être plus faux", a tweeté le fils de l'ex-président Trump.


"Encore pire quand on sait que Kamala Harris a utilisé des enfants acteurs", écrit encore une journaliste de FoxBusiness.


"Pendant que Kaboul tombait, Kamala était occupée à tourner ce chef-d'œuvre cinématographique", a ironisé Lauren Boeber, une représentante conservatrice du Colorado au Congrès.


Ce mardi, la Maison-Blanche a affirmé ne pas être à l’origine de la sélection des cinq enfants.